Archives par étiquette : bébé

Ceinture de grossesse anti ondes, votre avis nous intéresse !

Comme l’écrivent certains journalistes, des commerçants se ruent sur de nouvelles niches de produits pour les familles.
Aujourd’hui, j’aimerais en savoir plus sur les ceintures de grossesse anti ondes. Après différentes recherches sur le net, si j’en crois des commentaires d’utilisatrices, certaines ceintures échouent aux tests rapides effectuées par elles-mêmes : on pose son téléphone sous la ceinture et on demande à quelqu’un d’appeler le mobile. Soit il ne sonne pas , soit il sonne et là on n’est pas content de son achat (qu’on ne peut se faire rembourser pour autant).

J’ai remarqué également que les produits proposés sur amazon ne présentaient pas la composition de la ceinture. Le fournisseur reste évasif sur celle-ci : coton….

Avez-vous un conseil et avis de produit à partager sur le sujet ? Merci par avance, soyons solidaires sur des sujets graves comme celui-ci.

 

article recommandé sur le sujet : http://www.liberation.fr/societe/2013/06/20/la-protection-contre-les-ondes-nouvel-argument-marketing_912101

Pikler en complément de Montessori

Pourquoi la démarche Pikler en plus de la philosophie Montessori ?

Tout simplement parce que Mme Montessori avait eu pour mission de s’occuper des enfants de plus de 5 ans et non pas des plus jeunes; elle a très naturellement orienté son travail dans la direction du développement de l’enfant plus âgé.
Nous avons donc comblé les manques dans les principes de base de la pédagogie Montessori par des applications concrètes et bienveillantes de Mme Pikler,  et c’est ce que nous proposons à nos lecteurs (et aussi à nos stagiaires).

« Parce que tout ne commence pas à 3 ans, mais bien avant » Murielle Lefebvre

Poème pour ta naissance

Tu es venu dans notre famille, qui était déjà une famille depuis longtemps.

Tu as bousculé nos habitudes,

Tu as suscité des questions nouvelles

Tes frères et soeurs ont dû changer la description qu’ils avaient de leur famille

Un nouvel être en faisait désormais partie.

Tu as redonné de la jeunesse, de la joie et des rires à chacun

L’amour avait pris encore plus d’expansion, grâce à toi

Merci d’être unique, merci d’être toi.

bebé unique

C’est officiel : pour protéger le cerveau du bébé, éteignez votre télévision

bebetv

« Depuis 1999, il y a eu à peu près 50 études sur l’impact des écrans sur les jeunes enfants. » Ari Brown, pédiatre et membre du comité AAP (American Academy of Pediatrics).

Pour les anglophones : Source : http://www.wired.com/wiredscience/2011/10/infant-tv-guidelines/

La vie spirituelle des bébés

Les enfants enrichissent notre vie spirituelle. Ils sont des modèles pour nous les adultes car nous ne vivons pas que dans l’instant présent comme le font les bébés. Chaque seconde est vécue pleinement par le petit humain. Son cerveau et son esprit sont en pleine ouverture. C’est une question de survie pour lui.
Alison Gopnik a repris, dans ses livres et ses conférences, certains concepts dont Maria Montessori avait eu l’intuition au début du XXème siècle.
Le bébé questionne, intrigue et fait encore peur au monde des adultes.

Nourrir la  vie spirituelle de mon bébé
C’est lui dire que je l’aime l’aime tout simplement.
C’est prendre le temps de le regarder.
C’est ne pas le réveiller quand il dort.
C’est l’écouter respirer.
C’est lui dire que je suis fatiguée mais que j’ai confiance en lui.
C’est le remercier d’etre la.
C’est le prendre tout contre moi et ne rien dire.
C’est penser qu’il est un etre vivant doté d’une grande force intérieure qui le fait grandir.
C’est le tenir éloigné des mombreuses nuisances à son développement.
C’est lui accorder une priorité dans ma vie.
C’est lui chanter des chansons douces et aimantes en le bercant.
C’est sans cesse réfléchir à lui procurer ce dont il a besoin pour aider son développement.
C’est le masser, le caresser et l’embrasser tendrement quand il est pret à recevoir.
C’est ressentir sa petite main et la serrer doucement.
C’est envoyer mes pensées positives à son égard.
C’est lui sourire.

Quelques minutes d’éveil pour les bébés de 6 mois

Sophia et Joel ont 6 mois tous deux et ils sont dans l’espace nido.
Je vais faire une observation assise en périphérie de l’espace.
Louise, éducatrice Montessori, s’occupera seule des 2 bébés. Nous avons installé un espace d’éveil au centre de la piece (voir photo au bas du texte).
Sophia rampe un peu puis elle met un cylindre dans sa bouche. Joel tient le meme genre d’objet dans sa bouche.
Les bébés sont calmes.
Sophia tape sur l’estrade de sa main droite.  Elle observe un jouet et tente de ramper. Elle émet des petits sons tout en frottant sa machoire supérieure avec le cylindre en bois.
C’est nouveau depuis la semaine derniere ou elle n’émettait pas de son.
Joel se met a 4 pattes et se précipite pour toucher Sophia. Il insiste beaucoup. Louise est obligée de lutter pour l’empécher de rester trop proche de Sophia. Il insiste encore. Louise lui dit gentiment que chacun doit avoir son espace personnel.
Joel veut carrément gouter le crane de Sophia car il ouvre une grande bouche en sa direction !

Joel est assis sur l’estrade un petit cylindre dans la bouche.
Joel aurait basculé sur le crane en avant si Louise n’avait été la pour le retenir.
Les poupées ont été bousculées, tres peu.
Les enfants émettent quelques sons.
Sophia est toujours sur le ventre. Elle bat et tape des pieds.

La balle rouge a roulé en dehors du tapis. Sophia l’a suivie du regard.
Ce sont encore ces petits cylindres qui sont dans les mains des enfants. Sophia est tres locace ce matin. Elle observe beaucoup son copain. Elle tient un cylindre dans chaque main. Elle a su faire un demi tour sur le ventre pour revenir seule vers le centre du tapis.
Joel a un cylindre dans chaque main mais avec la sucette il ne peut les mettre dans sa bouche.
Sophia prend les cheveux de la poupée dans sa main gauche et tire un peu dessus puis les lache.
Joel a fait un quart de tour de l’estrade quasiment a 4 pattes. Il joue sur l’estrade mais seules ses jambes n’y sont pas. Il aime le bruit des cylindres qui résonne contre le bois. Pour attraper un cylindre qui roulait il se hisse sur ses jambes. Comme le cylindre tombe et disparait de l’autre coté, il ne peut plus le voir. Il decide de reculer et descendre a reculons de l’estrade et il y arrive tres bien pour la 1ere fois.
Il se dirige vers l’estrade pour attraper le cylindre que Louise vient de taper. Il est debout en appui sur ses 4 membres et se saisit du cylindre de la main droite.
Sophia bave, donne des sourires a chacun. Elle se retourne encore vers l’exterieur du tapis et je comprends qu’elle regarde dehors. La porte de la salle est restée ouverte comme l’autre fois et les bruits de l’extérieur arrivent : voitures, mobylette, voix. J’entends moi-meme des conversations d’enfants qui viennent de la classe voisine. Sophia, comprend que le carrelage est intéressant car il fait du bruit lorsqu’elle tape le cylindre et le cylindre roule bien mieux que sur le drap. D’ailleurs elle sait tirer le drap vers elle désormais. Et puis le contact avec le carrelage n’est pas le meme.
Joel a le hoquet. Il sait passer de la position 4 pattes a la position assise avec précautions.
Puis en tournant la tete il voit le nouveau puzzle coloré que Louise vient d’ajouter. Il se dirige vers ces nouveautés rapidement le sourire aux levres.

Joel a laché les puzzles qu’il a goutés et se dirige de nouveau pour explorer l’espace extérieur.

Sophia attrape la poupée.

Elle tente de se hisser sur l’estrade. Elle fait beaucoup d’efforts, mais en vain. Elle n’a pas fait cela du tout depuis le début de la séance !!!

Sophia a fait tellement d’efforts pour se relever qu’elle a basculé sur le dos et est toute surprise. Elle retourne vers l’estrade. Elle sait se mettre a 4 pattes quelques instants. Elle est tellement tendue qu’elle a attrapé la poupée puis le cylindre. Elle est fatiguée des ses efforts intenses et cesse.

Sophia a le menton sur la planchette, la main droite tendue vers le cylindre. Elle se hisse sur la planche pour la premiere fois !

(désolés pour les accents manquants, ils ne sont pas sur le clavier qwerty que j’utilise)

L’attirance du nouveau-né

Ce matin j’ai pu voir de très près une petite fille « nouveau-né » de la semaine. Nous étions à une fête d’une école et ce petit être vivant a eu un succès auprès de tout le monde, de façon unanime et magique. BBG était très intrigué, il imitait ses gestes, il s’en est approché à plusieurs reprises et avait envie de la toucher. Une autre petite fille de son âge est venue s’installer assise par terre à côté de la maman et a commencé à entrer en communication avec la Maman au sujet du bébé. Elle était hypnotisée par ce petit enfant. Quand la Maman a pris une couverture afin d’isoler son bébé pour la tétée, cette petite fille a soulevé ce tissu pour voir ce qui se passait dessous.

Enfin, j’ai pu observé que les adultes qui voyaient ce petit bébé réagissaient avec un sourire, un étonnement, une avancée physique. Une dame a même demandé à la maman si elle pouvait faire une photo.

Quelle est cette attirance ou cet étonnement pour les touts petits bébés fragiles, roses, bras écartés, yeux mi-ouverts, que nous ressentons ?