Archives de catégorie : Hygiène

Montessori et Pikler en Australie et ailleurs…

Bonjour Murielle,
Je suis en train de lire avec plaisir votre livre « Montessori pour mon bébé ».
J’ai une fille de 8 ans qui a grandi presque 6 ans en Australie. Elle est allée en petite école Montessori et nous nous sommes beaucoup inspirés d’un excellent livre d’Emmi Pikler lorsqu’elle était bébé. Nous en étions enchantés. Aussi cela me fait très plaisir de retrouver tout cela dans votre livre !
Sabine 

Les bébés sont plus surveillés mais plus exposés

Les bébés sont sous haute surveillance durant leur sommeil, la crainte de la Mort Subite du Nourrisson (MSN) guette à chaque sieste et nous fait nous équiper !

Si on en croit quelques informateurs (c’est la sempiternelle question ; qui croire ? sur un sujet qui n’est pas le nôtre ?)  comme http://www.robindestoits.org/Danger-du-babyphone-les-scientifiques-tirent-la-sonnette-d-alarme–JT-France-2-08-11-2013_a2100.html, il vaut mieux éloigner les bébés des équipements le plus possible.

Alors que faire ? Et bien comme dans toute chose, ne pas être jusqu’au boutiste ou radical et utiliser, quand c’est indispensable, le babyphone sans le systématiser durant les trois premières années de bébé.
Choisir aussi en se documentant : les appareils à basse fréquence semblent meilleurs pour la santé.

 

 

 

Huiles essentielles, attention !

Les huiles essentielles peuvent être N, C, Xi, T, Xn, ..

logo huiles essentielles

Récemment, lors d’une conférence à l’étranger, j’ai pu voir une personne présenter des huiles essentielles (HE) à utiliser dans une structure Petite Enfance. En tant qu’utilisatrice des HE, je ne peux que vous recommander de ne pas mettre cela à la portée des enfants, tant les risques sont réels. Il suffit de les utiliser soi-même pour savoir combien elles sont puissantes et donc à éloigner des petits enfants comme des grands.

La semaine dernière une animatrice d’atelier sur les HE nous expliquait qu’elle avait testé sur elle des HE dans les oreilles et que l’expérience avait été très concluante pour  déconseille fortement à quiconque de le faire. Et pourtant nous dit-elle, elle voit des sites internet où est donné le conseil opposé.

C’est comme sur les blogs où certains écrivent sur la Pédagogie Montessori mais n’ont pas  bien compris de quoi il s’agissait !

 

Ordre intérieur selon Maria Montessori

tapis

Maria Montessori, doctoresse familiale à son époque,  visite des famille et voici ce qu’elle constate : un enfant s’agitait avec la personne qui lui donnait son bain. Il était tellement habitué à une routine de gestes qu’il réagissait vivement. C’est ce qu’elle appelle un désordre intérieur. La nouvelle personne qui lui donnait le bain devait être gauchère car elle tenait l’enfant à l’envers dans la baignoire. Cela suffisait à gêner le bébé.

L’ordre est une des périodes sensibles, que traverse tout enfant. Elles permettent à l’enfant de prendre conscience de l’environnement et de l’ambiance afin de servir son propre développement avec force et efficacité.

Les eaux florales pour bébé

 

eau florale

Moins fortes que les huiles essentielles contre-indiquées pour les bébés, les eaux florales semblent très profitables. Si quelqu’un a une expérience concrète à partager sur leur utilisation, nous sommes preneurs !

Contre tous les petits maux de bébé : dents, érythème fessier, énervement, agitation, endormissement, coliques; piqûres d’insectes…

Un peu d’humour : la coquille à langer

J’aime bien aller dans les grandes surfaces d’articles pour bébés (soit disant) car je suis toujours amusée de voir ce que les designers de génie ont inventé pour équiper les jeunes parents débutants.

En voici un bel exemplaire : la coquille à langer

coquille

Pour ma part, avec cet article et 4 garçons à chérir, je serais passée à côté de moments drôles partagés en famille !

« Pouvons-nous baigner votre bébé ? »

Faut-il donner un bain au bébé à sa naissance ?

bain

Voici encore une question qu’on ne vous posait pas à la Maternité il y a encore quelques années, on imposait le bain au nouveau-né dès sa naissance. Et si le papa n’était pas là, on s’en chargeait.

Phénomène de mode ou pas, il semble que cela ne soit plus autant le cas qu’avant (le bonnet a remplacé le bain, voir post précédent à ce sujet).

Quels étaient les arguments ?

La peau du nouveau-né est recouverte d’une substance qu’on a nommée, le vernix caseosa. Celui-ci est chaud, glissant et odorant. Il a protégé le nouveau-né durant ses derniers mois intra uterus. On a remarqué (ah l’empirisme !) qu’en laissant le bébé tel quel, cette substance disparaissait en quelques heures. On décide désormais de laisser ce vernix sur la peau du bébé.

L’observation, fer de lance de certaines pédagogies humanistes !

Se laver les mains

L’objet de ce jour est l’équipement des structures d’accueil ou de la salle de bain individuelle, quant à l’apprentissage de la propreté.

lavabos

Il va sans dire, qu’il faut équiper un espace d’éléments adaptés à la taille de l’enfant. Certains designers d’intérieur y pensent (cf la photo ci-dessus).

Dans une structure Montessori, c’est important de donner la possibilité à l’enfant de se laver les mains à tout moment. Pour cela, nous mettons un petit « atelier complet » à sa disposition. Tout y est, du broc à la brosse à ongles, en passant par la crème pour les mains ou la serpillère en cas de débordement.
L’enfant va passer des minutes entières à effectuer les gestes pour se laver les mains, dans le désordre, de façon maladroite durant les premiers essais puis il affinera le process.
Ses intentions et gestes seront plus claires, plus directes et donc plus affinés.
Il maîtrisera de plus en plus cet environnement.
Le plaisir de faire mousser le savon, de produire des petits bruits de glissement de mousse, d’éclaboussures de l’eau et de clapotis pendant le rinçage, grandira jour après jour.

Se laver les mains « vite, vite, vite » quand l’adulte est impatient, quand les autres enfants attendent leur tour, n’a rien à voir avec cette parenthèse de joie que va procurer à l’enfant cet atelier préparé à sa seule intention. Ne vous étonnez pas de voir un enfant y retourner trois fois dans la matinée ! Ses mains ne sont pas plus sales que celles des autres, ni plus sale aujourd’hui qu’hier. Il a seulement une force intérieure qui le pousse à effectuer ces gestes, un élan vital vers la croissance intérieure en cours de l’Homme à venir.

lavabo enfants