Un nouveau bébé : une méthode orthophonique pour aider les enfants

Nous vous proposons la LSFBB ! Les signes se transmettent de l’un à l’autre, bravo à chacun et chacune. Des dizaines de bébés les utilisent chez eux ou avec leur assistante maternelle, dans leur MAM ou micro-crèche.  Continuons ainsi.
La semaine dernière, j’ai encore pu échanger quelques signes avec une maman japonaise dans un parc !

Aujourd’hui nous vous présentons notre nouveau-né : la méthode OML

Nous l’avons concoctée pour les enfants (plus de 5 ans) en apprentissage des langues  (français ou anglais) et pour lesquels, on oublie trop souvent de prendre bien le temps de leur enseigner les bases, c’est-à-dire les sons et les différentes façons d’écrire les sons (j’explique pour tout un chacun).

La méthode OML est basée sur le matériel de la pédagogie Montessori auquel on ajoute des outils pédagogiques d’une méthode orthophonique connue depuis plus de 100 ans.

Pensez-y dès maintenant, après la formation à la LSFF, la formation à OML !

 

La période psycho-embryonnaire de l’enfant

Maria Montessori, dans son livre L’esprit absorbant, (gratuit pour les stagiaires) nous décrit la période psycho-embryonnaire qui ne laisse pas de traces dans la mémoire de l’individu.  Avant l’âge de 3 ans les fonctions se construisent, après, elles se développent.

Même la psychanalyse ne peut faire revenir de souvenirs avant 3 ans puisque le cerveau de l’enfant est en construction.

bain

Protégeons le développement psychique de l’enfant durant cette période car il dépend complétement de l’adulte.

Un peu d’humour : la coquille à langer

J’aime bien aller dans les grandes surfaces d’articles pour bébés (soit disant) car je suis toujours amusée de voir ce que les designers de génie ont inventé pour équiper les jeunes parents débutants.

En voici un bel exemplaire : la coquille à langer

coquille

Pour ma part, avec cet article et 4 garçons à chérir, je serais passée à côté de moments drôles partagés en famille !

Merci !

Merci encore à ceux et celles qui nous soutiennent par leurs témoignages, leurs remerciements, et leur partage directs et indirects.

L’enfant est une source qu’on ne saurait tarir.

sourceSouhaitons encore une belle année à ce blog.

 

 

 

Les bébés et Star wars

Avant de finir l’année sur une note positive, je voulais vous parler des bébés et de Star Wars. La folie envahit actuellement la planète et on a pris en otage les parents, les enfants, les bébés pour être les supports marketing de cette saga dans laquelle peu ont vraiment à faire.

Je vous invite à vous en rendre compte par vous-même en surfant simplement sur le net grâce aux mots clés « bébé » et « star wars ». Cela vous donnera comme résultats des horreurs sans nom mais avant tout vous montrera tout le chemin que nous avons encore à parcourir en direction de l’enfant pour être à l’écoute  bienveillante de ses vrais besoins essentiels. Merci donc aux créateurs !

 

Un cadeau de Noël pour bébé ?

La saison des fêtes de fin d’année est déjà enclenchée.
Se pose la question des cadeaux, et plus particulièrement des cadeaux pour bébé.
A quel âge un enfant prend-il conscience de ce qu’est un cadeau ?
D’ailleurs, qu’est-ce qu’un cadeau pour vous ?

Un article du NYT (sorry in Engkish : http://www.nytimes.com/2007/12/11/health/11well.html?_r=1 ), décortique les fonctions psychologique et social du cadeau.
Que vous en offriez ou pas, cela a une signification.

Quelques pistes (de notre cru)  :

  • Privilégiez le cadeau utile, le plus longtemps possible (les bébés grandissent si vite !)
  • Choisissez avec vos mains, votre nez, vos oreilles et non pas les yeux uniquement. Fermez les yeux pour mieux apprécier les ressentis procurés par l’objet.
  • Eliminez tout ce qui est en plastique, tout ce qui est sucré, tout ce qui ne se range pas dans une boîte…
  • Fabriquez vous-même le cadeau car il sera unique et sans doute vous permettre une véritable connexion avec votre bébé.

cadeau

 

Stimuler la créativité chez les enfants

portrait craie

Cette semaine j’ai entendu une interview à la radio, de frères cinéastes (je n’ai pas eu le temps d’entendre qui ils étaient) américains expliquant que le fait que leurs parents avaient décidé de ne pas avoir de télévision chez eux, avait eu un impact stimulant sur leur créativité.

Pensez-vous que les bébés aient besoin de la télévision ?
La réponse est assurément non, car nous parlons bien de BESOIN.

 

 

Qu’est-ce que la sécurité pour bébé ?

sécurité2

On nous pose souvent ces questions durant nos formations : Quelles sont les règles de sécurité pour les bébés ? Quelles sont les normes ?

Au sujet des normes, figurez-vous qu’elles ne sont pas les mêmes suivant l’endroit où se trouve l’enfant (et oui les ministères  (Education Nationale, M. jeunesse & sport ou M. de la Santé) se l’arrachent !).

Au sujet des règles, elles sont à appliquer en tout endroit privé et sont du bons sens. Evidemment, comme les limites des adultes sont différentes, elles varient.

J’ai hélas croisé une maman dont le bébé a eu la peau de ses deux paumes greffée suite à une brûlure sur un poelle à bois (Mes enfants allaient dans une école montessori avec un poelle à bois dans la classe !). Une autre dont le bébé s’est noyé dans la baignoire.

Sans tomber dans l’excès, je dirais que les précautions à prendre varient en fonction de l’environnement. Si la pièce où se trouve le bébé est truffée de décorations en porcelaine, d’animaux domestiques en tout genre, d’un poelle à bois non sécurisé et de légos et billes parsemés, le bébé a plus de risque d’être en insécurité que dans un environnement où on a observé et réfléchi à ce que les petits mains pourraient faire, et où les petites jambes pourraient aller.

 

sécurité1  sécurité3