Les livres pour bébés

J’ai ajouté un chapitre récemment sur la plateforme de formation à distance à la pédagogie Montessori pour les 0-3 ans. J’ai aussi proposé aux stagiaires de partager des livres « conformes » aux valeurs de la pédagogie. Je vous en propose un panel ce soir sur le thème des émotions :

Léo est malade

léo est malade

Très très fort de Trish Cook et Helen Oxenburry

très fort

A ce soir! De Jeanne Asbee

à ce soir

Sur les genoux de maman de Han Herbert et glo Coalson

genoux

Ne bouge pas. de Hatsue Nakawaki et Saka Komako. Editions L’Ecole des Loisirs

bouge

 

 

 

Sécurité des bébés : les portes

Il y a un danger dans les maisons et dans les structures d’accueil des petits enfants, sur lequel il faut sérieusement aménager l’intérieur : les portes.

L’enfant peut claquer la porte ou elle peut se claquer du fait d’un courant d’air. Pour empêcher cela, il faut un système d’anti claquement de porte. En voici un installé dans une classe enfantine Montessori.

Il s’agit de volumes de mousse appliqués directement sur la porte.anti claquement

En voici un autre, glané sur le net, facile à fabriquer (pour les habiles de leurs mains). Il suffit d’un morceau de tissu épais sur lequel on applique un système d’accroche pour fixer l’objet sur la poignée de la porte (côté intérieur et extérieur).

anti-claque-porte

L’enfant peut se pincer les doigts dans la fermeture de la porte. (Une collègue éducatrice montessori, a eu le doigt pincé dans sa propre maison quand son mari a refermé la porte sans prendre garde.)

anti-pince-doigts

 

http://www.foussierquincaillerie.fr

Alors remédions à ces dangers potentiels !

 

La sécurité des bébés dans la maison

La maison est un lieu dangereux pour le bébé. Même si vous prenez grand soin à l’environnement, ce lieu n’a pas été conçu pour les bébés.
Il faut donc redoubler de vigilance afin de laisser bébé s’épanouir en liberté (ou presque) et en sécurité.

antibruluresEn général la cuisine est le premier endroit où les dangers pour les enfants sont multiples. Les trois principales raisons sont :

1) à cause des sources de chaleur pour les plats
2) à cause des produits ménagers entreposés
3) à cause de la vaisselle entreposée

Nous vous conseillons d’anticiper sur tous les mouvements potentiels de votre bébé. Pour cela mettez vous à genoux et tournez la tête, afin de voir ce que bébé voit, d’atteindre ce que bébé pourra atteindre (bras moins courts que les vôtres, certes). Et aménagez ce qu’il y a lieu d’être aménagé.
Cela ne veut pas dire de mettre les cadenas (c’est un matériel proposé dans la vie pratique par Maria Montessori !) à tous les placards et d’avoir une salle blanche dans laquelle rien n’est exposé. Cela veut dire que vous prévenez les dangers potentiels.

Chaque enfant étant unique, certains seront de vraies tornades et d’autres resteront assis tranquillement. Il n’y a donc pas de règle unique non plus pour avoir un intérieur sans danger.
En revanche, la sécurité de bébé étant primordiale, il faut vraiment communiquer avec eux et froncer les sourcils en disant NON fermement lorsque sa sécurité est en jeu.

à demain pour la suite…

 

 

 

Des hochets en plastique

La gamme des nouveaux hochets en plastique souple, s’étend, à en croire les rayons de marchands de jouets bien fournis.

hochets plastique2

Les bébés aiment et les parents aussi, (et puis les fabricants !)

Qu’en est-il de ces objets du point de vue du développement sensorimoteur ?

Du point de vue sensoriel, pour le toucher et l’odorat c’est très médiocre car il s’agit d’un plastique moderne. Du point de vue des couleurs, on reste dans des tons peu vifs, déclinés selon une gamme marketing (vert, orange, bleu, violet). Certains nouveaux modèles ont une partie désormais recouverte de tissu.
L’objet sphérique est seulement composé d’une structure, l’enfant voit donc à travers. Du point de vue de l’ouïe, quelques hochets ont été pourvus de petits morceaux de plastiques dans un tube (style bâton de pluie).

Du point de vue de la main :
-le hochet est si léger que les petits enfants ne font que l’effleurer et par conséquent il roule et parfois rebondit un peu sur eux-mêmes.
- les accroches sont multiples et lorsque l’enfant sait utiliser ses deux mains, il saura bien
l’agripper. Il sera parfois d’ailleurs difficile de le lacher.
- lorsque le bébé sait se déplacer sur le ventre ou à 4 pattes, il aimera poursuivre cet objet, s’il est sphérique, dans l’environnement sécurisé.
-l’élasticité de l’objet est sans danger pour le bébé, qui ne peut le briser, l’écraser.

N’oublions pas que selon l’âge du bébé, les besoins et donc l’utilisation de l’objet varie (d’un anneau de dentition à une balle à lancer par exemple ici).

 

 

Des toilettes pour les petits garçons

Suite à mon article d’hier, j’ai reçu un email sympathique de la part de Aurélie qui nous signale un urinoir pour garçonnet.

Merci à elle, c’est justement un sujet que je voulais aborder car j’ai visité une école qui était équipée d’une cuvette pour enfants ainsi qu’un urinoir pour garçons.

Je vous mets une photo de petit urinoir en plastique, à la mode, pour équiper une maison.
Demain je retrouverais sans doute celle de l’urinoir de l’école (parmi mes milliers de photos !)

urinoir - forum doctissimo

Pour ma part, bien que l’heureuse Maman de 4 adorables garçons, je n’ai pas eu la possibilité de proposer ce nouveau produit à l’un d’eux ! (pourtant mon dernier n’a que 5 ans mais je ne me souviens pas avoir vu cet objet en vente à ce moment-là).

Le sujet de l’âge de la propreté est sensible. Une amie éducatrice de jeunes enfants dans une crèche depuis plus de 30 ans, me disait que les enfants n’ont jamais été propres aussi tard. Je le confirme au sein de la fratrie de mes enfants. C’est dans l’air ambiant. Sans doute que les couches culottes y sont pour quelque chose mais pas seulement ?

 

 

 

Au sujet des toilettes pour enfants

Je suis désolée de vous délaisser un peu mais le succès de nos formations à distance est tel que je n’ai plus beaucoup de répit pour ce blog qui me détend pourtant.

Le sujet du jour est important car il traite de l’accompagnement de l’autonomie de l’enfant dans sa propreté.

J’ai pris quelques clichés de matériels proposés par les marchands.

Certains sont très intéressants, d’autres à éviter. Comme toujours, nous avons un large choix qui parfois peut nous perdre en tant que parents, concernés mais pris par tant de choses au quotidien.

La première question à se poser est toujours la même : Qu’est-ce que je veux pour mon enfant, dans l’apprentissage de la propreté ? Réponse : L’autonomie et le confort.

La 2ème question est « Où en est-il de son développement pour que je mette à sa disposition, un équipement adapté ? »

La 3ème question que je vous suggère est « Quel degré de sécurité je dois en regard de la recherche d’indépendance et de confiance en l’enfant ?’

L’aménagement des toilettes est important y compris à la maison. Tout comme dans une structure petite enfance, on trouvera tout le matériel et on le fera évoluer en fonction du développement de l’enfant.

Voilà, je vous laisse contempler ces quelques photos et trouver vous-mêmes la réponse aux besoins de l’enfant et on en reparle dans le prochain post.

Bonne journée à chacun

Murielle LEFEBVRE

blocage toilette

toilettes 2-3

réducteur

 

 

 

 

Comment se passer d’un parc et pourquoi ? (suite et fin)

En quoi l’utilisation d’un parc est-elle une entrave au développement global de l’enfant ?

Telle est la question. Nous l’avons dit hier, nous sommes nombreux à avoir passé du temps dans un parc quand nous étions jeunes, nous sommes nombreux à y avoir mis nos enfants, comme nous l’avaient montré nos parents. Et nous ne pensons pas avoir souffert de cela ni avoir martyrisé nos enfants pour autant.

Je vous remets quelques photos glanées sur la toile, qui devraient vous faire réfléchir.

parc1parc hauteur

Car la décision doit venir de vous et non pas des autres.

Si vous voulez une éducation respectueuse pour vos enfants, le parc n’est pas l’objet qu’il faut. L’enfant y sera mis comme dans une prison, il en basculera, le fera avancer pour se saisir des objets qui l’intéressent, y trouvera du désordre en permanence, se cognera en voulant avancer, pire, se fera pincer les doigts, comme cela m’est arrivé sur une vieille version pliante en bois !

Le message véhiculé, sera celui du manque de confiance, de temps à prendre soin de lui et de votre  relation, de peurs et de limites.
« Je te pose là, car je n’ai pas le choix, je reviens dans quelques minutes » n’est pas une excuse meilleure que celle d’y mettre le bébé durant des heures.
« Je te pose là, car je veux te protéger des dangers de la maison et de ton grand frère » non plus.
S’agit-il du bébé ou de nous avant tout ?

Le parc est un bon exemple car il permet d’aborder les valeurs d’une éducation : développement moteur, langage et communication, éducation cosmique, émotions, environnement préparé et adapté, sécurité, lien social…

 

 

 

Comment se passer d’un parc et pourquoi ?

parc

L’enfant a-t-il besoin d’un parc. La réponse est bien  non.
Il ne s’agit pas d’être dans la démagogie quand on fait le choix d’une philosophie de vie pour les enfants. Donc, non le parc ne répond pas aux besoins de l’enfant. Il répond aux besoins de l’adulte qui cherche sécurité et tranquillité, les plus faciles possible.

Toutes les raisons sont bonnes pour utiliser un parc : nous sommes pour la plupart d’entre nous allés dans un parc quand nous étions bébés et on en trouve dans tous les magasins d’équipement pour bébés donc c’est une évidence : ‘il faut un parc pour élever un bébé.

Dans la pédagogie Montessori, nous n’en utilisons pas. Comment faisons-nous  ?

Nous aménageons l’environnement et l’ambiance (deux choses distinctes cf nos formations) afin que le bébé puisse se mouvoir en liberté et que l’adulte soit en total sérénité.
Il faut en effet être en phase avec les valeurs de confiance en soi et en son enfant, pour pouvoir proposer un environnement ouvert au bébé, afin qu’il puisse s’y développer respectueusement.

Je vous laisse réfléchir sur ceci et reviens demain pour la suite….

Pourquoi les bébés n’ont-ils pas besoin de Jouets (suite et fin)

3ème et dernière partie de l’article.

A cette étape, beaucoup d’objets n’ont pas de signification pour le bébé et ne sont pas encore des objets dits symboliques. Les enfants apprécient simplement de voir s’ils sont souples, roulent, glissent ou rebondissent. Ils voient les adultes manipuler constamment des choses dans des choses et ils veulent les imiter. Nous avons tous retrouvé nos clés dans la poubelle, le pain dans le lecteur de vidéos et des legos dans le lave-linge. Cependant, si nous fournissons assez de matériels adéquats, le bébé commencera à être pleinement concentré et occupé par de belles expérimentations.

jouets

Peut-être qu’il faut commencer par lui fournir des contenants : boîtes, tubes, pots de yaourt, pots de fleurs, paniers, pochettes, portes-monnaie. Vous pouvez lui donner des chaines, des anneaux de rideau, des pommes de pin, des bigoudis, des brosses, des bouchons de liège, des coquillages, des clés… C’est infini.
De nombreux jouets pour enfants de moins de 3 ans, semblent intéressants, jolis et sont décrits comme éducatifs, alors qu’au contraire ils sont très limités ou trop difficiles pour les enfants. Un rouleau à pâtisserie et 20 anneaux en bois seront plus satisfaisants que des anneaux en plastique sans stimulation pour l’enfant. 
Les boîtes à formes sont censées exciter la curiosité de l’enfant mais elles sont souvent trop difficiles et lorsque l’enfant peut les utiliser elles n’ont plus d’intérêt pour lui. Récemment une maman me parlait de son inquiétude au sujet de son bébé de 12 mois qui utilisait une boîte à formes non conformément. C’était supposé être un jouet éducatif, donc que pouvait-elle faire pour lui en montrer l’utilisation ? En fait, son enfant était très intelligent dans la façon dont il explorait la situation et résolvait le problème. Le jouet proposait des trous complexes dans le toit, trop difficiles pour un enfant de 12 mois, mais le toit glissait et le bébé avait trouvé une solution à son problème. La maman embêtée par la situation avait scotché le toit et le bébé avait passé plus d’une demie heure, très concentré, à enlever ce scotch.
Telle est la profonde persévérance des enfants âgés de 2 ans.
En résumé, nous devons faire confiance à nos enfants à nous guider dans ce que nous devons leur fournir en regard de leurs besoins à développer leurs compétences. Au lieu de leur donner des jouets en plastique, nous pouvons leur offrir un panier à trésors qui stimulera leur développement physique  et spirituel.
Observer le plaisir et la concentration d’un bébé en train d’explorer ces matériels convaincra, y compris le plus sceptique des avocats des jouets modernes en plastique, que les objets de la vie quotidienne ont une place essentielle dans la vie de nos enfants.