Archives de catégorie : Environnement

Ceinture de grossesse anti ondes, votre avis nous intéresse !

Comme l’écrivent certains journalistes, des commerçants se ruent sur de nouvelles niches de produits pour les familles.
Aujourd’hui, j’aimerais en savoir plus sur les ceintures de grossesse anti ondes. Après différentes recherches sur le net, si j’en crois des commentaires d’utilisatrices, certaines ceintures échouent aux tests rapides effectuées par elles-mêmes : on pose son téléphone sous la ceinture et on demande à quelqu’un d’appeler le mobile. Soit il ne sonne pas , soit il sonne et là on n’est pas content de son achat (qu’on ne peut se faire rembourser pour autant).

J’ai remarqué également que les produits proposés sur amazon ne présentaient pas la composition de la ceinture. Le fournisseur reste évasif sur celle-ci : coton….

Avez-vous un conseil et avis de produit à partager sur le sujet ? Merci par avance, soyons solidaires sur des sujets graves comme celui-ci.

 

article recommandé sur le sujet : http://www.liberation.fr/societe/2013/06/20/la-protection-contre-les-ondes-nouvel-argument-marketing_912101

Les bébés sont plus surveillés mais plus exposés

Les bébés sont sous haute surveillance durant leur sommeil, la crainte de la Mort Subite du Nourrisson (MSN) guette à chaque sieste et nous fait nous équiper !

Si on en croit quelques informateurs (c’est la sempiternelle question ; qui croire ? sur un sujet qui n’est pas le nôtre ?)  comme http://www.robindestoits.org/Danger-du-babyphone-les-scientifiques-tirent-la-sonnette-d-alarme–JT-France-2-08-11-2013_a2100.html, il vaut mieux éloigner les bébés des équipements le plus possible.

Alors que faire ? Et bien comme dans toute chose, ne pas être jusqu’au boutiste ou radical et utiliser, quand c’est indispensable, le babyphone sans le systématiser durant les trois premières années de bébé.
Choisir aussi en se documentant : les appareils à basse fréquence semblent meilleurs pour la santé.

 

 

 

Nouveau livre Montessori pour les bébés, chez le libraire (et amazon)

J’avais acheté il y a quelques années, sur amazon votre première version du livre Montessori pour les bébés. Même si son prix était élevé, je n’avais pas été déçue par le contenu. Aujourd’hui je découvre dans la galerie culturelle de mon supermarché, la toute nouvelle version avec un format et des couleurs de mise en page toutes belles, je l’ai achetée immédiatement pour l’offrir à une amie. Merci de votre constance et vive les bébés !

Amandine

Réparer les blessures émotionnelles

Tous les enfants, même les plus chanceux, subissent des blessures émotionnelles. À la maison, à l’école, dans les parcs, tous les enfants éprouvent la déception, la frustration et l’échec, la critique et la désapprobation, l’exclusion. Dans chaque famille, il y aura les moments de colère et de disputes.

Si leur développement est sain, les enfants se remettent de ces moments. Seuls ou avec notre aide, la plupart des enfants rebondissent. Des blessures émotionnelles sont, à bien des égards, analogues aux dommages corporels. Comme nos cellules réparent en permanence les dommages corporels, les blessures émotionnelles doivent aussi être guéries. Sans cette guérison, le processus nuisible s’étendra.

En tant que parent notre rôle minimum est d’avoir une reconnaissance simple de la déception ou frustration de notre enfant.

Les enfants tirent des leçons inestimables des moments de la réparation, post traumatiques aux émotions. Ils apprennent que, bien que ce ne soit pas toujours facile, l’anxiété, la tristesse et la colère sont des moments qui peuvent être réparés.

Attention, se focaliser sur les émotions de l’enfant ne suffit pas à éduquer. C’est un être global et on ne peut réparer les émotions si les autres enveloppes (voir la définition dans le livre la pédagogie montessori illustrée) de l’enfant ne vont pas bien.

Le manque d’amour mène à la maladie

From ExchangeEveryDay :

« Having had a difficult relationship with one’s parents is a greater risk factor for adult disease than smoking, obesity, and high blood pressure combined. » This dramatic claim was made by John Robbins in his best-selling book, Healthy at 100 (New York: Ballantine Books, 2007). To illustrate his point Robbins describes a study launched in the 1950s by Harvard University in which 125 randomly selected undergraduate students were quizzed about their relationships with their parents. 

« The students were asked, ‘What kind of person is your mother?’ and ‘What kind of person is your father?’ The researchers simply counted the number of positive and negative words the students wrote down in describing their parents…And it was immensely powerful. Fully 95 percent of the students who had used few positive words to describe their parents developed serious diseases in mid-life, whereas only 29 percent of those who had used many positive words developed comparable diseases. »

Robbins concludes by quoting surgeon Bernie Siegel who observed, « The greatest disease of mankind is lack of love for children. »

 

Le principe d’attachement

Le mauvais attachement mène-t-il à des soucis de l’individu devenu adulte ?

Sans vouloir être fataliste, on peut avancer qu’un attachement inapproprié  a un impact dans le développement de l’enfant. Certains bébés réagiront bien à cela d’autres beaucoup moins bien.

Notre mission auprès des enfants – donc des éducateurs – est d’expliquer ce principe de relation pendant la prime enfance afin de la prévoir la plus belle possible pour chaque partie concernée.
Les ateliers enfants/parents que nous avions proposés en 2013 avaient ces objectifs principaux d’établir une connexion avec la toute petite cellule familiale pour lui expliquer la relation d’attachement.


Un enfant né dans un océan d’amour, saura nager à tout jamais dans les vagues de cette immensité.
Car l’attachement, contrairement à ce qu’il semble dire, n’est pas un lien à vie, c’est une période qui va de la symbiose à l’indépendance de deux ou plusieurs êtres proches.

Huiles essentielles, attention !

Les huiles essentielles peuvent être N, C, Xi, T, Xn, ..

logo huiles essentielles

Récemment, lors d’une conférence à l’étranger, j’ai pu voir une personne présenter des huiles essentielles (HE) à utiliser dans une structure Petite Enfance. En tant qu’utilisatrice des HE, je ne peux que vous recommander de ne pas mettre cela à la portée des enfants, tant les risques sont réels. Il suffit de les utiliser soi-même pour savoir combien elles sont puissantes et donc à éloigner des petits enfants comme des grands.

La semaine dernière une animatrice d’atelier sur les HE nous expliquait qu’elle avait testé sur elle des HE dans les oreilles et que l’expérience avait été très concluante pour  déconseille fortement à quiconque de le faire. Et pourtant nous dit-elle, elle voit des sites internet où est donné le conseil opposé.

C’est comme sur les blogs où certains écrivent sur la Pédagogie Montessori mais n’ont pas  bien compris de quoi il s’agissait !

 

Edouard Séguin et l’étude des sens

Edouard Séguin (spécialiste français de l’enfance handicapée dont Maria Montessori s’est inspirée) a écrit  » Les perceptions sont produites par le cerveau grâce aux sens, et non pas directement par les sens ».

Il proposait d’éveiller les sens des enfants par de la musique jouée avec de vrais instruments et des chants produits par adultes et enfants (religieux ou pas). M. Séguin attachait de l’importance au temps libre, à la joie de vivre ensemble des temps de jeux et de passer du temps dehors.

salle-de-musique

Dans les programmes de formation e-learning proposés par l’académie TMF pour devenir éducateur Montessori pour les bébés, existe un module entier en phase avec cette éducation sensorielle à la musique : un module sur la langue des signes française pour les bébés dans lequel ont été créées des chansons adaptées au vocabulaire courant du bébé du monde actuel.

Un autre module spécifique à la musique selon la pédagogie de Maria Montessori, unique actuellement car conçu par une équipe pointue sur la question en France, est également disponible dans le cursus complet d’éducateur Montessori pour les enfants de moins de 6 ans.

 

Ordre intérieur selon Maria Montessori

tapis

Maria Montessori, doctoresse familiale à son époque,  visite des famille et voici ce qu’elle constate : un enfant s’agitait avec la personne qui lui donnait son bain. Il était tellement habitué à une routine de gestes qu’il réagissait vivement. C’est ce qu’elle appelle un désordre intérieur. La nouvelle personne qui lui donnait le bain devait être gauchère car elle tenait l’enfant à l’envers dans la baignoire. Cela suffisait à gêner le bébé.

L’ordre est une des périodes sensibles, que traverse tout enfant. Elles permettent à l’enfant de prendre conscience de l’environnement et de l’ambiance afin de servir son propre développement avec force et efficacité.