Archives de catégorie : période sensible

Le principe d’attachement

Le mauvais attachement mène-t-il à des soucis de l’individu devenu adulte ?

Sans vouloir être fataliste, on peut avancer qu’un attachement inapproprié  a un impact dans le développement de l’enfant. Certains bébés réagiront bien à cela d’autres beaucoup moins bien.

Notre mission auprès des enfants – donc des éducateurs – est d’expliquer ce principe de relation pendant la prime enfance afin de la prévoir la plus belle possible pour chaque partie concernée.
Les ateliers enfants/parents que nous avions proposés en 2013 avaient ces objectifs principaux d’établir une connexion avec la toute petite cellule familiale pour lui expliquer la relation d’attachement.


Un enfant né dans un océan d’amour, saura nager à tout jamais dans les vagues de cette immensité.
Car l’attachement, contrairement à ce qu’il semble dire, n’est pas un lien à vie, c’est une période qui va de la symbiose à l’indépendance de deux ou plusieurs êtres proches.

La LSFBB c’est du bonheur pour tous !

Une assistante maternelle qui vient de finir sa formation e-learning sur la langue française des signes pour bébés nous écrit :

Bonjour Murielle, 

Me voilà au bout de ma formation LSFBB avec le dernier cours réalisé hier.
Comme vous avez pu le constater, j’ai pris mon temps pour faire cette formation car j’ai souhaité mettre en pratique au fil des leçons ce que j’apprenais.
Donc afin de que chaque nouvel apprentissage soit bien intégré et assimilé, je me tenais à un maximum de 3 cours par semaine.

Merci pour cette formation très riche et ludique, qui permet à chacun de pouvoir acquérir les bases de la LSF selon ses propres rythmes et affinités.

En effet personnellement c’est en mettant en pratique à travers les phrases proposées que j’ai pu avancer sans difficulté dans mes apprentissages, et les enfants que j’ai en accueil se sont régalés avec les chansons signées qu’ils redemandent régulièrement.

Quel bonheur après à peine 2 mois de mise en pratique de voir G. 7 mois et demi me signer « couche » (à sa façon certes mais le mouvement des mains était bien là) et son visage rayonnant lorsque je suis allée la changer : elle avait été comprise !

L. 16 mois ne parle pas encore, et s’est très vite approprié les signes : encore, gâteau (au hasard ! 😉 ), eau, boire… mais aussi : câlin, musique, écouter.

Je suis stupéfaite de constater avec quelle facilité ils s’approprient la LSF !

En dehors de ces « nouveaux » échanges sans prix, c’est également de voir la satisfaction de mes parents employeurs de me voir utiliser la langue des signes avec leurs enfants qui me conforte dans mon bon choix de vouloir la proposer dans notre quotidien.

Voilà vous l’aurez compris suite à ma formation LSFBB je vais la proposer et l’intégrer dans mes activités/ateliers du quotidien 😉

Nos chansons sont maintenant également toutes signées.

Merci pour ce magnifique cadeau que vous m’avez fait.

Au plaisir

Hélène

Edouard Séguin et l’étude des sens

Edouard Séguin (spécialiste français de l’enfance handicapée dont Maria Montessori s’est inspirée) a écrit  » Les perceptions sont produites par le cerveau grâce aux sens, et non pas directement par les sens ».

Il proposait d’éveiller les sens des enfants par de la musique jouée avec de vrais instruments et des chants produits par adultes et enfants (religieux ou pas). M. Séguin attachait de l’importance au temps libre, à la joie de vivre ensemble des temps de jeux et de passer du temps dehors.

salle-de-musique

Dans les programmes de formation e-learning proposés par l’académie TMF pour devenir éducateur Montessori pour les bébés, existe un module entier en phase avec cette éducation sensorielle à la musique : un module sur la langue des signes française pour les bébés dans lequel ont été créées des chansons adaptées au vocabulaire courant du bébé du monde actuel.

Un autre module spécifique à la musique selon la pédagogie de Maria Montessori, unique actuellement car conçu par une équipe pointue sur la question en France, est également disponible dans le cursus complet d’éducateur Montessori pour les enfants de moins de 6 ans.

 

Mozart, enfant prodige

mozart

Selon les informations trouvées sur le site https://www.wa-mozart.net/enfance.htm, Wolfgang survit et passe le cap, difficile à l’époque, des premières années de vie. Ses parents sont musiciens professionnels et pédagogues. Il est doué pour la musique, il interprète et  compose même. Ses parents lui font faire le tour des capitales Européennes pendant sept années pour jouer devant des cours royales. Il rencontre des musiciens, crée des liens, et tout ceci dès son plus jeune âge.

A notre époque, peut-on encore rencontrer des enfants prodiges ? Y-a-t-il des Wolfgang dans d’autres domaines que celui de la musique ? Wolfgang aurait-il été prodige si ses parents n’avaient pas été musiciens aussi ? Etait-ce héréditaire, puisque sa soeur aînée semblait elle aussi une enfant prodige ? Quel était l’environnement sensoriel, affectif et linguistique de Wolfgang ?

Toujours l’interminable question sur l’inné et l’acquis, sur l’ambiance et l’expérience…

 

Les cinq sens, dans quel sens ?

Quel est l’ordre d’apparition des sens chez le foetus ?

5-sens

Tableau du peintre Hans Makart

Cette photo de l’oeuvre picturale de M. Makart nous présente dans l’ordre : le toucher, l’ouïe, la vue, l’odorat, le goût selon une muse. Mais les sens s’éveillent-ils dans l’enfant dans cet ordre ?

Le toucher est un sens vraiment spécial car on le décline en plusieurs sensations. Maria Montessori l’avait très vite « ressenti » en citant le sens stéréognostique complémentaire de celui du toucher. (cf formation niveau 1)

Pour savoir quelles sensations le foetus ressent-il, il faut connaître l’ordre de formation des canaux récepteurs des sensations. La peau de bébé est le tout premier organe récepteur et donc il réagit s’il ressent une sensation sur sa ou contre sa peau.
Ensuite, si on en croit ce que disent certains spécialistes, ce serait le sens de l’odorat qui est mis en place dans l’ordre du développement des sens, mais comme l’indique la dernière colonne du tableau ci-dessous, les organes récepteurs ne parviennent pas à maturité tous à la même vitesse.

sens

 

 

 

Paroles d’une jeune maman

« Bonjour Murielle,

Effectivement je pense que la LSFBB est un magnifique cadeau dont j’ai pu bénéficier grâce à vous. Je dois avouer que je pensais qu’il s’agissait d’une dépense superflue et si vous ne nous l’aviez pas proposée gratuitement, nous n’en aurions probablement pas bénéficié.

Pour cette ouverture d’esprit et la transmission de tout ce savoir nous vous considérons un peu comme les fées qui se seraient penchées au-dessus du berceau de notre fils.

Encore merci à vous et toute votre équipe et tous nos encouragements pour vos futurs projets. »

bb je vous fais signe - logo terminé

Des livres sensoriels pour les petits

Qui aurait pu fabriquer les livres les plus sensoriels pour les bébés mise à part une maison d’édition dans le secteur du handicap visuel ?

Allez découvrir les livres tactiles en textile sur cette page :

http://ldqr.org/boutiqueLDQR/article.php?cat=24

toucher

 

La lecture dialogique avec les bébés

Vous trouverez sur la plateforme de formations Montessori online pour le niveau 0 & 1 des informations au sujet du choix des livres pour les enfants. L’offre est en effet telle aujourd’hui que nous pouvons nous permettre de choisir les livres par thèmes, par préférence de l’enfant ou des enfants, selon le graphisme, les couleurs, le support…

Quoiqu’il en soit, il faudra « animer » ce livre pour les bébés et y mettre tout votre coeur et énergie afin de le rendre vivant et plaisant. C’est ce qu’on appelle la lecture dialogique. Une conversation s’installe avec le ou les enfants, et tout le monde se retrouve dans l’aventure décrite dans le livre.

coin biblio2

Et puis cette joie partagée est quotidienne.
Bonne lecture dialogique à chacun, petits et grands.

Les enfants « primo marcheurs »

Hier soir j’étais à un spectacle de Noël de fin d’année de mon fils. Je me suis retrouvée assise au premier rang à côté d’une jeune maman ( de 3 enfants déjà) dont le dernier était une petite fille charmante de 12 mois. Ce fut un double doux spectacle pour moi, je dois l’avouer.

Elle avait un sourire rayonnant de bonheur. Sa maman la mettait debout près d’elle, sur le sol, et la petite avançait avec précaution. Elle ne marchait pas comme on a tendance à l’annoncer avec fierté. Elle expérimentait son équilibre (elle a chuté plusieurs fois mais avec lenteur et motivation à se relever). Elle venait téter de temps en temps, histoire de retrouver un peu de lait chaud et d’amour pour repartir vers son accession à cette nouvelle habilité : marcher et aller sur son chemin de vie personnel.

Marcher, tel est le titre d’un chapitre du livre l’Enfant, écrit par Maria Montessori, que vous retrouvez en version audio sur notre plateforme de formations online, parmi beaucoup d’autres !

Bonne marche à vous sur le chemin de la vie de parent, enseignant, accompagnant  respectueux de la petite enfance.

 marcher briques