Les bases de l’éducation d’un enfant

Elles sont simples à décrire, ces bases de l’éducation : Un environnement sécuritaire physiquement, motivant intellectuellement et nourrissant émotionnellement.

Pas toujours évidentes à comprendre et à appliquer.

Un bébé à sa naissance a besoin de chaleur humaine, de la douceur des contacts physiques et sensoriels. Mettons-nous au rythme du bébé. Il nous en montre la voie avec ses cycles de sommeil et de nourriture réduits par rapports à ceux de l’adulte. Soyons attentifs à ses pleurs qui sont ses moyens d’exprimer son émotion et ses besoins.

Actuellement les mamans ont besoin de soutien et accompagnement à l’accueil du tout petit qui vient de naître. Elles ont elles aussi besoin d’un environnement sécurisant émotionnellement, confortable physiquement et une relation positive avec les autres personnes de leur entourage proche. Si vous en avez autour de vous, faîtes un geste, cela peut réconforter la maman, ne serait-ce que psychologiquement .

3 réflexions au sujet de « Les bases de l’éducation d’un enfant »

  1. Laure-B

    Tiens, je tombe sur ton article et j’avoue que je me sens concernée!! J’ai accouché il y a un peu plus d’1 mois et je traverse depuis une période très difficile moralement. Ton conseil est très judicieux! Au lieu de s’occuper des bébés, occupons-nous plutôt des mamans ainsi, par voie de conséquence, les bébés iront bien aussi!!!
    🙂
    Merci

  2. Murielle Auteur de l’article

    Je ne voulais pas dire qu’il faut s’occuper des mamans au lieu de s’occuper des bébés, mais être attentifs aux deux est encore mieux.
    Avez-vous pu exprimer ce que vous ressentez autour de vous ?
    Si vous allaitez, il y a surement un réseau Leche league proche de chez vous.
    Si vous êtes fatiguée, parlez-en à des sages-femmes chez qui vous pouvez vous rendre pour la rééducation périnéale post-partum, elles sont là pour vous aider aussi psychologiquement.
    Ne restez pas seule avec votre bébé !
    Murielle

  3. Laure-B

    Oui, oui, suivi psy et aide de la PMI. Par contre, l’allaitemant n’a pas passé le cap, dommage mais je commence à aller mieux et c’est l’essentiel pour le moment. J’étais tout à fait d’accord avec votre suggestion de ne pas s’occuper que des bébés car je pense que plus on s’occupe de la maman, mieux le bébé se portera par voie de conséquence.

Les commentaires sont fermés.