Ranger, trier, classer

Ma maman est revenue d’une semaine de formation avec Murielle à Avignon, la tête remplie d’idées encore nouvelles. Moi et mon grand frère sommes revenus très grandis de cette première immersion en « classe » Montessori.

Cette semaine j’ai découvert une nouvelle activité de tri : les couleurs. Je me concentre, surtout le matin, à trier les objets par couleurs. J’ai commencé par les aimants à portée de main sur le réfrigérateur, j’ai continué par les crayons dans les pots (qui viennent d’être peints). Ce travail fait fonctionner mes petites mains et me demande de la concentration. Je mets de l’ordre dans mon environnement.

*

Et je m’amuse à dire les couleurs. Maman est souvent là et me guide parfois, me laisse à mes occupations d’autres fois. Elle cite la couleur lorsque ce que je dis n’est pas juste, et elle cite aussi quelques sons lorsque je suis devant les lettres. Je reconnais déjà quelques lettres du prénom de mon grand frère qui s’applique à les répéter à haute voix.

On en passe des périodes sensibles… peuvent-elles se succéder rapidement pour revenir ensuite ? Tout ne s’acquiert pas si vite, si Murielle ?

Une réflexion au sujet de « Ranger, trier, classer »

  1. Murielle

    Les périodes sensibles durent plusieurs semaines, voire années. Celles du langage et des stimulations sensorielles vont jusqu’à 6 ans.
    On ne peut y revenir en effet par la suite.

Les commentaires sont fermés.