Archives par étiquette : sécurité

Dangers du siège-auto bébé contemporain

Voici en photos, l’évolution du siège auto pour bébé. Actuellement, on n’a pas le choix, si on veut transporter son bébé dans une automobile, il faut respecter les normes de la sécurité routières (entre autres).
Il faut donc dépenser un certain budget pour cela.

siège auto bébépanier
Source photo : mylittlecar.fr                                     source photo : cddiscount.fr

Aujourd’hui, je voudrais parler du « panier » pour bébé. Elément évolutif puisqu’on peut l’utiliser de la maison à la voiture et vice-versa.
Du point de vue respect du développement de l’enfant et éveil, voici quelques faits.

Contrairement à ce qui est proposé par le constructeur, nous vous conseillons de ne pas utiliser le siège et donc de ne pas le détacher de la banquette de la voiture. Le bébé subit de grands chocs traumatiques lors du transport dans ce «panier».

Attention à ne pas laisser bébé toute la journée dans ce siège, qui est transporté de la voiture à la cuisine, en passant par la chambre et le salon, le bébé y est mis pour être nourri au biberon, pour s’éveiller sous un portique puis regarder la télévision, ou même y dormir !

La presse canadienne a rapporté le décès d’un jeune bébé qui avait été laissé dans un siège auto pour y dormir mais y était mort étouffé !

bébé dormant

 

 

 

 

Table à langer (suite)

table-a-langer

J’ai trouvé un modèle de table à langer murale pour lequel des tentatives de sécurité du bébé ont été faites.

Je vous invite à visiter la page « sécurité » ci-dessous qui recense jusqu’à 200 cas de chutes d’enfants de la table à langer par an, chiffre qui me semble bas.

http://www.fontaine-puericulture.com/table-a-langer-et-securite/

J’ai trouvé un autre modèle de table à langer non murale pour lequel des tentatives de sécurité du bébé ont aussi été faites.

babystop

http://www.babystop.fr/table-a-langer/

On est loin à mon avis de l’objectif : changer bébé dans une totale sécurité et un respect de son développement, mais tant que l’objectif n’est pas fixé, rien n’est possible. Et c’est donc à nous de faire changer les choses !

34% des accidents de puériculture sont des chutes de tables à langer (source calyxis.fr)

Vous avez été nombreux à venir sur le post du même titre. Cela m’a fait réfléchir, je pensais publier un post de nouveau, mais accès sécurité.

Et puis hier, j’ai dû emmener mon fils aux urgences pédiatriques de l’hôpital, à cause d’une inflammation aigüe d’un oeil. Les urgences dominicales étaient pleines de parents et jeunes enfants. Nous avons attendu plusieurs heures, mais ce n’est pas là le sujet de mon post.

Au moment où nous allions sortir (enfin !) du box médical, nous avons vu surgir dans le couloir un couple et leur petite fille dans les bras du papa qui lança un tragique « Elle est tombée de la table à langer ! » Ce qui eut pour conséquence l’éclatement en sanglots de la jeune mère. L’infirmière tranquillisa la maman « Ne vous mettez pas dans tous ces états, cela arrive souvent ! » La maman essaya de ravaler ses sanglots, mélange de peur, émotions, culpabilité, fatigue.
La petite fille était souriante. L’infirmière lui mesura son tour de tête. Nous partîmes dans le couloir gênés pour cette famille.

Un petit « googling » sur le thème, me confirme l’importance du sujet. On trouve de nombreux emails, schémas et témoignages. J’en partage quelques uns avec vous :

chute bischute

J’étais de nouveau dans mon questionnement sur cette fameuse « table à langer » – Un nom complètement désuet, soit dit en passant-
Pourquoi ne pas concevoir de table sécuritaire pour les enfants ? C’est pourtant chose possible en 2013, non ?

Il suffirait de prévoir des parois amovibles de sécurité pour pouvoir laisser l’enfant seul si besoin. Car c’est à ce moment que la chute intervient. On s’éloigne de la table – toujours pour une raison valable comme aller chercher une couche, un vêtement ou de l’eau- Et c’est là que l’enfant chute. L’autre cause de chute listée est celle d’une table à langer « maison » qui bascule, car mal équilibrée, trop fragile pour le poids de bébé qui progresse jour après jour. Bébé grandit et bouge de plus en plus, le meuble doit évoluer aussi.

En attendant que les designers planchent, s’il vous plait, posez bébé, sur une serviette à terre, si vous devez vous éloigner, même dix secondes, de la table à langer.

table à langer couleur fini

dessin de Q.LEFEBVRE, issu du livre « Montessori pour les bébés »

 

La table à langer du futur

table à langer P1 table à langer P2 table à langer P3

Voici des photos de tables à langer telles que Emmi Pikler les proposait (ou les aurait proposées) pour les bébés de son orphelinat.

Elles respectent le principe de base que le bébé est un être en constant mouvement car dans une phase de développement accéléré. Et oui, ceci parait évident mais si on compare avec les tables à langer commerciales actuelles, on est loin de respecter ce principe de base. L’enfant est parfois même attaché lors du change; dans un souci de sécurité, certes, mais si on y réfléchissait quelques minutes, on en viendrait à inventer les tables à langer du genre de celles ci-dessus en photo, dénichées sur l’internet.

Les critères de conception sont non seulement la sécurité mais aussi la prise en compte du bébé dans sa globalité : développement physique et psychique. C’est-à-dire que l’autonomie de l’enfant est prônée. On a prévu l’adaptabilité et l’évolution du matériel. On respecte le développement psycho-sensori-moteur du bébé.

 

L’enfant dans la ville

J’ai de nouveaux le plaisir de former des futurs(es) éducateurs(trices) Montessori cet été à Paris. J’en profite pour regarder autour de moi les enfants dans le milieu très urbanisé de cette grande ville.

Concernant le portage, je vois des porte-bébés de toutes sortes, très colorés. Des papas qui portent joyeusement leur bébé avec le sourire.
Hélas, les vendeurs de produits proposant le portage du bébé face au monde font encore du chiffre !
Il faut faire passer le message à ce sujet.

Concernant les poussettes, je vois beaucoup de modèles différents car je prends le bus pour circuler dans Paris, tout comme les poussettes qui peuvent descendre et monter des bus grâce à la plate-forme dont les autobus sont équipés. Hélas la qualité de ces objets laisse nettement à désirer, les enfants ne sont pas convenablement assis ni sécurisés. Je vois des petits cous tout tordus et violentés par des secousses rudes pour leur muscles.

Je traverse les parcs publics et j’ai pu voir des bacs à sable remplis de joli sable bien jaune !
Les enfants en maillot de bain jouent avec des seaux et des pelles.

Bons nombres d’enfants sont en centre de loisirs pendant que les parents travaillent et les petits enfants portent une étiquette soit sur le ventre, soit dans le dos. J’ai vu des systèmes de cordelettes de sécurité pour encadrer un groupe d’enfants lors de la circulation dans les rues (ci-dessous).

groupe

N’oubliez pas d’emmener régulièrement les petits enfants dans la vraie et grande Nature !

C’est l’été, soyons prudents

Nous vous souhaitons un très bel été à chacun.
Passez de bonnes vacances avec vos enfants mais souvenez-vous qu’il a besoin de surveillance et sécurité !
L’occasion pour moi de vous donner quelques liens, une fois n’est pas coutume.

lunettes de soleilcasquette

Les premiers gestes en cas de noyade
http://www.mysecurite.com/protection-personnes/enfant-protection-personnes/

Préparer bébé au soleil
http://www.espritsante.com/24-psychologie-520-COMMENT+BIEN+PREPARER+VOTRE+BEBE+AU+SOLEIL+.html

un jeu en ligne, à faire durant l’été, pour les plus grands sur les risques de la maison
http://www.edf.com/html/defi/jeu.html

Le développement naturel de bébé

« Comme s’il pouvait y en avoir un autre. » dit mon amie Bernadette.

Oui, l’adjectif « naturel » dans cette phrase donne une orientation à l’interprétation et la compréhension. Il met en emphase la valeur ajoutée de l’accompagnement que nous allons mettre en place pour les jeunes enfants.

 imagine

Quelles seront les valeurs de notre accompagnement ?

  1. L’ordre
, période sensible
 dans la tranche d’âge de 0 à 3 ans. Concrètement, notre maison ou structure d’accueil sera propre et rangée, les 
matériels d’éveil, classés.
  2. La consistance
. Le bébé se construit des cartes de compréhension du monde qui l’entoure jour après jour. On ne modifiera que rarement les emplacements des meubles et objets.
    On prévoira des routines dans nos actes et nos paroles, une communication claire avec des règles et limites non variables.
  3. La sécurité et le confort. 
A cet âge, le bébé explore tout autour de lui. Si vous lui laissez l’accès libre à un environnement, vous aurez bien vérifié chaque composant de la pièce, des meubles aux objets, afin que rien de grave ne lui arrive. Il sera en constante surveillance d’un adulte, sauf dans une zone complètement sécurisée ou vous pourrez vous éloignez quelques minute,s le contact restant étant auditif. Veiller au confort de l’enfant, cela signifie, des meubles en plus pour les enfants, de l’espace en moins pour les adultes.

Nous avons encore beaucoup à imaginer et créer pour les enfants !

La tour d’apprentissage (the learning tower)

tower1  tower3Do Voici un meuble populaire aux usa pour les enfants âgés entre 18 mois et 6 ans. Il a été créé par un enseignant Montessorien américain. En photo, c’est une autre version créée par un charpentier.

Il permet aux enfants d’observer et de participer à la vie familiale dans différents endroits, en tout sécurité.
Il est en bois et peut supporter jusqu’à 250 kg. Ce meuble est surtout très stable en toute circonstance.

On peut le commander sur différents sites internet aux usa, les premiers prix débutent à 100 dollars (76 euros approximativement.

Je ne sais pas ce qu’il en est en Europe mais je pense que des meubles adaptés aux petits enfants sont encore à créer.

 

La sécurité dans la maison

BBG a 17 mois dans 2 jours

Maman me met des bâtons dans les roues dans les placards. Comme ici, vous voyez que les poignées du placard sont nouées entre elles. Et à l’intérieur,  Maman met les bouteilles de produits ménagers dans un carton. Ainsi les objets dangereux sont plus difficiles d’accès (car impossible ne fait pas partie de mon vocabulaire de bébé !) Dommage car j’aime beaucoup en ce moment tout ce qui est capsule, bouchons, couvercles etc…

Voici mon chapeau avec les boîtes à ouvrir