Un peu n’importe quoi

Poussin est âgée de 823 jours, soit 2 ans, 3 mois et 1 jour.

En ce moment, l’ambiance est un peu bizarre à la maison. Depuis plusieurs semaines, Papa et Maman s’agitent beaucoup dans l’appartement. Ils ont mis du joli papier peint et des jolies dalles neuves dans la cuisine, vident les étagères pour mettre les objets dans des cartons, et surtout, ils passent leur temps à ranger et faire du ménage, sans même m’inviter à le faire avec eux. Et depuis 15 jours, il y a plein de gens inconnus qui viennent faire le tour de l’appartement en regardant partout.

Avec tout ça, Maman a moins d’idées pour jouer avec moi. Elle n’a pas beaucoup de nouvelles activités à me proposer, et je me lasse un peu des anciennes, ou bien elles sont trop bien rangées.

Maman a l’impression que j’aimerais bien utiliser les cadres d’habillage, mais elle n’en a pas à me proposer (elle voulait en fabriquer, mais doit trouver un moment pour le faire).

Ca ne m’empêche pas de progresser. J’affine mon langage, je fais des phrases de plus en plus précises. Pour l’instant maman est obligée de traduire une bonne partie de mes paroles, parce qu’on ne peut pas dire beaucoup de choses et le faire de manière intelligible du premier coup ! Je continue le jeu commencé depuis des mois : je nomme tout ce que je vois, pour peu que je connaisse son nom :

« a plein de vrous ! » dès qu’on est en voiture ou dans un parking (vrou = voiture)

« a plein de ‘apins » en passant près d’une rangée de sapins

Je saisis à pleines mains les joues ou les oreilles de maman : « zoues ! » « roreilles » « a plein de soucis » (sourcils)

Quand je m’allonge sur le grand lit de mes parents, et que je suis près du bord : « non, non, non, va gober pa’ tê » (va tomber par terre)

« veux des sissi, veux du api » (je veux des saucisses, du « ça pique » = des cornichons)

Bref, je m’exprime. Il y a quelques mois, maman était un peu inquiète car j’inversais souvent les syllabes des mots, mais je le fais de moins en moins. La psychomotricienne lui a dit qu’il suffisait de me répéter les mots comme ils doivent être prononcés, de reformuler mais sans insister pour que je les répète. Ca rentre dans l’ordre tout seul. Apparemment les copains en font autant !

Maman vient de réaliser que je sais utiliser les pinces à linge. J’en mets partout, y compris sur les plantes.

Je sais utiliser les pinces à linge !

Je sais utiliser les pinces à linge !

A part ça, ma grande occupation reste de regarder des vidéos à l’ordinateur. J’en parlerai une autre fois.

Et pour finir, maman se dit qu’elle n’est pas très disponible pour commencer « la propreté » avec moi en ce moment. Le premier essai s’est bien entendu soldé par un petit pipi sur mon petit fauteuil en mousse (c’est super confortable, encore mieux qu’une couche et sûrement mieux que ce truc en plastique froid sur lequel elle voudrait que je m’asseye ! )

Comme vous voyez, beaucoup de challenges nous attendent cet été !

A bientôt

BBF/Poussin

BBF/Poussin

1 réflexion sur « Un peu n’importe quoi »

  1. Murielle

    Le 1er déménagement de BBF/poussin ! Ca compte. Il faut en effet lui expliquer et la faire participer. Pas simple car les petits cartons on n’aime pas ça quand on déménage. Pour le ménage, il faut un petit chiffon, un pulvérisateur avec de l’eau, des balaiette et pelle, etc..
    Les cadres d’habillages : pourquoi ne pas les concevoir en cartons, en double cannelures et agraffez du tissu découpé dans des vieux vetements où il y a dejà les boutons, pressions, fermeture éclair. Je donne des idées mais je suis tellement en retard sur tous mes projets, besoins et envies !

Les commentaires sont fermés.